Banque de gènes

Banque de gènes sous régionale Ouest-Africaine

Pour accéder à la base de données de la banque de gènes

CLIQUER ICI

 

Projet de Renforcement des capacités des Etats Africains à la conservation et l’utilisation durables des Ressources Génétiques Animales Africaines

 

Le CIRDES a été sélectionné pour abriter la banque de gènes sous-régionale Afrique de l’Ouest par les Directeurs des Productions Animales et les Coordonnateurs Nationaux des Ressources génétiques animales (RGAn) des Etats Membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Secteur privé, les associations d’éleveurs et les Organisations de la Société Civile réunis en Assemblée Générale du Point Focal Sous-Régional pour les ressources zoogénétiques en Afrique de l’Ouest à Dakar, au Sénégal du 28 au 30 Octobre 2015.

 

L’objectif de la banque de gènes est de contribuer :

 

  • Au maintien de la diversité du pool génétique;
  • A la restauration de lignes de reproduction;
  • A la sauvegarde des espèces rares et menacées pouvant faire partie des futurs programmes de reproduction.

 

Il s’agit spécifiquement pour le CIRDES de :

 

  • Fournir des infrastructures de cryo-conservation pour les pays dépourvus de banques nationales de gènes;
  • Fournir des back-up de stockage pour les banques nationales de gènes à des fins de sécurité;
  • Stocker du matériel des races transfrontalières

 

Technologie de conservation

 

Cryoconservation : Méthode de conservation de cellules, tissus ou autres substances par refroidissement (ici dans l’azote liquide à environ -196°C).

 

Pérennisation de la banque

 

Elle est liée :

  • Aux financements de la maintenance continue et de l’entretien des infrastructures et équipements;
  • Aux financements de l’extension du matériel génétique conservé à toutes les espèces animales et au renouvellement des infrastructures et équipements.

 

Ressources de la banque de gènes

 

  • Un (1) générateur d’azote liquide;
  • Deux (2) chambres froides (positive et négative);
  • Des équipements de collecte, de contrôle et de conservation des semences;
  • Un (1) plateau technique de biologie moléculaire;
  • Des chercheurs et des techniciens qualifiés.

 

Préservons nos ressources zoogénétiques pour nous et pour les générations futures.